Bienvenue sur la vitrine
du commerce Local à Bruxelles

Créateurs, restaurants, bouquinistes, antiquaires, boutiques de seconde main, stylistes, commerces de bouche, magasins de jouets,… Bruxelles et ses mille facettes sont à portée de clic.
Dès qu’ils le pourront, les commerçants vous ouvriront leur porte. D’ici là, si vous êtes partis en AMAZONie, revenez vite…

Commandez,
c’est livré !

De nombreux commerces se sont organisés pour offrir un service de livraison ou de retrait sur rendez-vous (à l’extérieur du magasin). N’hésitez pas à les contacter.

Attention, les livraisons à domicile sont permises moyennant le respect des mesures de distance sociale. Prenez soin de vous et de votre livreur !

De délicieux petits plats,
à emporter ou en livraison

Les restaurants doivent restés fermés jusqu’au 13 décembre.

Mais ils veulent continuer à vous régaler, et ils sont nombreux à avoir organisé des livraisons à domicile ou à emporter (jusqu’à 22h00 au plus tard, 20h00 pour les repas avec boissons alcoolisées).

Offrez-vous un BXL-Boncadeau
dans votre boutique préférée

Vous n’avez pas d’idée cadeau? Offrez bien plus qu’un Bon-cadeau Ville de Bruxelles, offrez des trésors que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Dès le 1er décembre, vous pourrez faire votre shopping auprès des commerces participants et bénéficier de 5€ de valeur d’achat supplémentaires par tranche d’achat de 25€. À suivre…

Voici les types de magasins actuellement autorisés à ouvrir leur porte :

  • les magasins d’alimentation, y compris les magasins de nuit (mais également les boucheries, les fromageries, les chocolatiers, les cavistes, les épiceries,… );
  • les magasins de produits d’hygiène et de soins (par exemple les drogueries,…);
  • les magasins d’alimentation pour animaux;
  • les pharmacies;
  • les marchands de journaux et les librairies;
  • les stations-services, les quais de chargement et les fournisseurs de carburants et combustibles;
  • les magasins de télécommunications, à l’exclusion des magasins qui ne vendent que des accessoires;
  • les magasins de dispositifs médicaux (par exemple les bandagistes); 
  • les magasins de bricolage, à la fois pour ceux avec une gamme générale et ceux avec une gamme spécialisée;
  • les jardineries et pépinières;
  • les magasins de fleurs et de plantes;
  • les magasins en gros destinés aux professionnels, mais uniquement au bénéfice de ces derniers;
  • les commerces de détail spécialisés qui vendent des tissus d’habillement;
  • les commerces de détail spécialisés qui vendent des fils à tricoter et des articles de mercerie;
  • les magasins de papeterie.

Une initiative de Fabian Maingain, 
Échevin des Affaires économiques
de la Ville de Bruxelles